[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Tatort - Der Rastplatzmörder; Tatort - Herrenboxer; Wer fuhr den grauen Ford?; Himmatwala; Summerfield; Kærlighedsdoktoren; Sunset Strip; Zmeelov; No Way Out; 34-24-36 suay... Det yaa bawk khrai; Hendes store aften; Heremakono; Dinner at Fred's; Ostrým nožom; Hostage; (more...)

Mademoiselle Strip-tease, Movie, 1957 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Paris tabu (Germany)
  • Paris Sexy (France)
  • The Fast Set (USA)
  • The Nude Set (USA)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-10-01 20:09

Quote

[Image: foucaud57strip004.jpg]

C'est un film d'un certain Pierre Foucaud (dont je présenterai bientôt deux films policiers antérieurs à celui-ci, mais pas forcément meilleurs). "Scénario original d'Alice Colanis", nous dit un carton, qui ajoute "adaptation de Louis Duchesne et Pierre Foucaud" puis précise "dialogues de Pierre Véry".

Les vedettes ? Philippe Nicaud (qui, le pauvre, n'aura eu de grands moments cinématographiques qu'avec Les 3 font la paire, crépucule de Sacha Gutry en 1957, et Voulez-vous danser avec moi ? de Michel Boisrond, 1959, dans un rôle plus bref mais tout aussi intéressant),

Agnès Laurent…

[Image: foucaud57strip027.jpg]
… inconnue à mon bataillon, mais ravissante (quoiqu'actrice très limitée),

et Dora Doll, fille de mauvaise vie, mais qui finalement

[Image: foucaud57strip135.jpg]
fait le bon choix (le cornélien de t't à l'h', dénoué), et l'explique à Philippe Nicaud en ces termes :
« Moi, je suis pour l'ordre : les femmes mariées à la maison, les comédiennes sur les planches et moi… reine du strip-tease. » (Merci Pierre Véry !) Ah oui, elle fait effectivement un strip-tease (avec "doublure seins", je pense), tout comme la jeune Agnès Laurent, vite dessalée (et sans doublure, elle !).

C'est d'ailleurs le truc très curieux de ce film : il y a une histoire sentimentale à peine alambiquée (ce qui nous vaut tout de même un excellent numéro de Simone Paris en bourgeoise snob et écervelée), avec quelques rebondissements pas suprêmement écrits, le tout entrelardé, si j'ose écrire, de scènes de danses nues et de strip-teases. Et c'est là que les choses étonnent : hormis le parcours de l'ambulance à tombeau ouvert, ce sont ces scènes-là les meilleures du film ! Il y a au moins deux strip-teases vraiment bons, avec des filles extrêmement agréables à regarder. Bon, IMCDb étant ce qu'il est, vous devrez me croire sur parole. Mais j'ai les preuves !

Pour qui n'est a priori pas spécialement sensible à ce genre de spectacle, le film est plutôt très faible.

Two poor pics in the Parisian night for you, rjluna2:

[Image: foucaud57strip083.jpg]
[Image: foucaud57strip085.jpg]

Boulevard St-Germain, Paris —spring 1957 if not stock footage.

For the rest, the reviewer on IMDb got it right, in my opinion. A very thin story, rather poorly supported by free-wheeling actors. But good strip-tease sequences, at least for two of them, which is certainly not the less surprising thing concerning this movie.


Ah encore oublié : un carton nous le dit avec assez de précision, "Tourné aux Studios Francœur (Paris), au "Slow Club", à la "Casita", au "Grand Arbre" et en extérieurs à Paris et Lyon".

-- Last edit: 2015-10-02 22:28:51

rjluna2 US

2015-10-01 22:47

Quote

DidierF wrote Two poor pics in the Parisian night for you, rjluna2:

Merci, Didier :)

My comments at Internet Movie Light Bulb Database.

-- Last edit: 2015-10-01 22:47:24

LVCDC FR

2015-10-02 21:57

Quote

Didier,
j'y pige rien ! (I'm lost !)
La B.A. que je trouve ne correspond pas du tout à la distribution que tu indiques mais colle au sujet.
Et si l'on regarde les filmographies de BB et autres, je n'y retrouve pas le titre ...
(the trailer found seems OK with the story but actors are not those you named. So What ?)
https://youtu.be/fww9iTZCRII
https://youtu.be/JJ92NptyFk8

DidierF FR

2015-10-02 22:18

Quote

C'est à cause de ces fffumiers d'Américains qui ont donné à En effeuillant la marguerite (1956, avec BB) le titre Mademoiselle Striptease ("Striptease" en un seul mot). Tu te retrouves donc avec le film de Marc Allégret.

It iz becauze of zeez US imperialist §%£$ who etc.

Tu vois, tout seul, tu pouvais pas lutter. Mais à deux, nous vaincrons car nous sommes les plus forts !

We shall overcome (one day).

(NB : pour autant qu'il m'en souvienne, on ne voit d'aéronef dans aucun des deux films.)

-- Last edit: 2015-10-02 22:35:08

LVCDC FR

2015-10-03 13:34

Quote

Danke schön !

Faut dire que D. Gélin et Philippe Nicaud avaient un faux air de famille; par contre BB, je voyais bien que ce n'était pas Agnès Laurent. Comme la trame est semblable (celui-ci aurait-il tenté de reprendre une recette ayant payé ?), je commençais à me demander s'il n'y avait pas eu un gros chambardement au montage (on a déjà des acteurs plus célèbres disparaître d'un générique pour moins que ça !).

Merci pour tes lumières.
En attendant, pas d'avions, ça repose un peu :)

DidierF FR

2015-10-03 13:47

Quote

La trame n'est pas exactement semblable : Agnès monte à Paris avec l'accord réticent de son père / Brigitte le fait en cachette. La suite aussi est distincte — Agnès connaît son amoureux avant de partir, Brigitte le rencontre dans l'Urbs. Et bien d'autres choses encore. Disons que le film de BB est une sorte de comédie de mœurs et une poursuite, tandis que ce film-ci a une composante criminelle (chantage) assez marquée. Enfin, ce film-ci montre vraiment des strip-teases (des strip-teases ingénus, osé-je dire, hein), ce que ne fait pratiquement pas l'autre.

Bref, un film table sur le vedettariat grandissant de Brigitte Bardot, l'autre propose une série de dénuements à un public venu pour ça (et qui se sent peut-être floué à la sortie ; pas moi, qui n'étais pas venu pour ça, et qui ai trouvé certains… mais je l'ai déjà dit).

Ah, ils ont aussi en commun de n'être ni l'un ni l'autre des chefs-d’œuvre.

NB : le public le plus arnaqué, c'est le public américain s'il est allé voir "Mademoiselle Striptease" (en un seul mot) pour voir des femmes à poil. Bon, il aura vu Brigitte Bardot, c'est toujours ça.

-- Last edit: 2015-10-03 13:49:08

DidierF FR

2015-10-16 21:58

Quote

Je vais faire comme fr.wiki et mettre une majuscule à Strip-tease, qui est ici employé comme nom patronymique (pour de rire !) de la mademoiselle.

Sinon, cette même page m'apprend — et je le note pour nous, car les pages cinoche de fr.wiki sont assez bien tenues — que le film connut une diffusion assez longue dans le "circuit spécialisé" (pas encore porno mais déjà salace — les cochons de payants ont dû être un peu déçus) parfois sous le titre de Paris Sexy.

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising