[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Kolle - Ein Leben für Liebe und Sex; Madame Mills, une voisine si parfaite; Liebe auf Eis; In the Shadow of the Moon; Grenzenloses Himmelblau; Figli del Destino; Fifty Fifty; Flatliners; Meurtres à Lille; L'apparition; Thaai Naadu; Barren Trees; Toy Boy; Die besonderen Fähigkeiten des Herrn Mahler; Elastiko; (more...)

La main du diable, Movie, 1943 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Die Hand des Teufels (Austria)
  • A Mão do Diabo (Brazil)
  • Die Teufelshand (Germany)
  • La mano del diablo (Spain)
  • To heri tou diavolou (Greece)
  • La mano del diavolo (Italy)
  • De hand van Satan (Netherlands)
  • Djävulens hand (Sweden)
  • Seytanin eli (Turkey)
  • The Devil's Hand (United Kingdom)
  • Carnival of Sinners (USA)
  • Djavolova ruka (Yugoslavia)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-08-10 13:47

Quote

Salut les copains !

J'ai un petit problème avec

[Image: tourneurm43diable04.jpg]
film fantastique de Maurice Tourneur, écrit par Jean-Paul Le Chanois d'après Gérard de Nerval.

Mon problème ne tient ni à la qualité du film et de son interprétation, ni à celle de la copie, ni à sa place dans l'histoire du cinéma…

(incidemment…

[Image: tourneurm43diable22.jpg]
… c'est un des films "cités" par Bertrand Tavernier…

[Image: vlcsnap-2015-02-12-19h30m22s236.jpg]
… dans Laissez-passer).

Non, le problème gît ici : il n'y a que six secondes d'extérieurs-avec-voitures.

Les voici.

[Image: tourneurm43diable23.jpg][Image: tourneurm43diable24.jpg]
[Image: tourneurm43diable25.jpg][Image: tourneurm43diable26.jpg]
[Image: tourneurm43diable27.jpg][Image: tourneurm43diable28.jpg]
[Image: tourneurm43diable29.jpg]

Quelques berlines et cabriolets à moitié vus, et deux camions qui passent. Reconnaissez-vous quelque chose à coup sûr ? Cela mérite-t-il d'avoir une page à soi ?

Only six seconds with cars and trucks in the movie, for very partial views. Anything deserving its page here?

The movie by itself, one of the rather rare French incursions in the horror/fantasy genre at the talkie era, is very wtachable.


-- Last edit: 2015-08-10 13:52:15

sixcyl FR

2015-08-10 23:47

Quote

A part la Citroën 7 ou 11BL 'Traction' de la dernière vignette, je ne reconnais rien de vraiment sûr (peut-être une Peugeot carrosserie fuseau dans la v2?).
A mon avis, il faut mettre la Traction en page solo, c'est la seule solution. Modèle 1936.

DidierF FR

2015-08-11 00:20

Quote

C'est con, j'aimais bien les deux camions. C'est filmé à Paris en 1942, il y a des chances que les camions soient allemands.

Bon, j'envoie la Traction, alors.

DidierF FR

2015-08-11 15:17

Quote

Deux ou trois mots sur ce film bien connu, réalisé par Maurice Tourneur, une de ses rares (peut-être la seule, je ne suis pas sûr) incursion dans le film d'horreur/fantastique — au contraire de son fils Jacques.

C'est un film Continental dont nous connaissons de nombreuses anecdotes de tournage grâce au film de Tavernier, Laissez-passer.

Jean Devaivre y était assistant réalisateur, la photo est d'Armand Thirard, les décors d'Andrejew.

[Image: tourneurm43diable13.jpg][Image: tourneurm43diable15.jpg]

La distribution est dominée par Pierre Fresnay (peintre rêveur, puis arriviste, puis hanté) et Josseline Gaël (son modèle et maîtresse, une harpie) — qui nous vaut la cruelle réplique dite d'un trait, un des rares moments de comique (sévère) du film :

[Image: tourneurm43diable11.jpg]

« Lâchez-moi ! Vous êtes assez grand pour me faire mal mais trop petit pour me faire peur !
— Trop petit ?
— Oui, "trop petit". Vous ne serez toujours qu'un petit peintre, dans un petit atelier, vous mangerez à des petites tables, vous aimerez des petites femmes, dans des petits lits, et quand vous aurez fini votre petite vie, on vous mettra dans une petite boîte. Au revoir, mon p'tit ! »

Et Palau compose le petit homme en noir (le diable) avec toute l'onction et la goguenardise nécessaires.

Et il y en a un paquet d'autres — à croire que Tourneur voulait fournir un cachet au plus de monde possible — plein d'autres au générique : Roquevert, Larquey, Gabriello, Balpêtré, Chamarat, ou pas : Jean Coquelin (le notaire qui dit des histoires, que vous avez vu en trafiquant d'armes dans Café de Paris ou en vieil acteur confronté au "scorpion" Tusini joué par Sylvie dans La fin du jour, Coquelin ici dans son dernier rôle avant sa mort), Blancard, Gabrielle Fontan, Vattier, Vilbert, Colette Régis, Géo Forster et l'immense Louis Salou en inspecteur des jeux.

Si vous êtes sensible aux ambiances du film fantastique, alors celui-là est pour vous.

-- Last edit: 2015-12-31 15:34:15

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising