[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

An American Werewolf in London; Pusti snovi; No Reason; Tatort - Im Fadenkreuz; Tatort - Spielverderber; Malenkoye odolzheniye; El robo del siglo; Tie guan yin yong po bao zha dang; Mit mir nicht, Madam!; Papas neue Freundin; Yu hai qing mo; Moi dorogiye; Tatort - Schöne Belinda; F.B.I. Girl; Tatort - ...es wird Trauer sein und Schmerz; (more...)

Prison sans barreaux, Movie, 1938 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Prison Without Bars
  • Gevangenis zonder tralies (titre flamand) (Belgium)
  • Kvinder i Bur (Denmark)
  • Ristikot murtuvat (Finland)
  • Prigione senza sbarre (Italy)
  • Kôshi naki rôgoku (Japan)
  • Meisjes achter tralies (Netherlands)
  • Prisão sem Grades (Portugal)
  • Kvinnor i bur (Sweden)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-10-20 02:17

Quote

[Image: moguy38prison01.jpg]

C'est un film de Léonide Moguy, probablement son plus célèbre, à cause des interprètes : Annie Ducaux, Roger Duchesne et surtout Corinne Luchaire, assez sensationnelle dans cet, à part ça, petit mélodrame à cadre carcéral. Deux histoires s'entrecroisent, centrées sur les deux personnages féminins principaux, Annie Ducaux, pédagogue réformatrice, et Corinne Luchaire, prisonnière à réformer. Bon, le bagne en question (une maison de redressement pour jeunes filles) est dans les Alpes-Maritimes, tout de même.

Ah, Corinne Luchaire sera réformée (et connaitra l'amour), Annie Ducaux sera réformatrice (et perdra son amour mais gagnera le sacerdoce de son métier). Ce n'est pas terrible — l'opposition anciennes méthodes (incarnées par Maximilienne qui joue avec toute la finesse que son rôle exige, c'est à dire aucune) - nouvelles méthodes (que figure Ducaux) est à la limite du grotesque, mais c'est l'époque qui le veut : le film a reçu le soutien de Jean Zay et du Ministère de l’Éducation Nationale (nouveau nom front popu de l'ancien Ministère de l'Instruction publique, mais il n'y a pas que le nom qui change). À ce propos, il est amusant de lire le reviewer dbdumonteil, généralement mieux inspiré, parler de "préfiguration de l'idéologue de Vichy"… Ben oui, le Front populaire (le gouvernement, en tout cas), dans son idéologie, préfigurait dans bien des domaines l'idéologie de Vichy. Il a d'ailleurs partagé avec Vichy un nombre considérable de hauts fonctionnaires à des postes d'élaboration et de décision. Bref. Le mélodrame sentimental n'est pas beaucoup plus fin mais avec tout de même quelques détours pas trop mal. Les dialogues de Jeanson sont relativement anodins.

Les autres rôles sont tenus passablement par Roger Duchesne, Marguerite Pierry (qui charge un peu beaucoup), et les pensionnaires rebelles Ginette Leclerc (26 ans à l'époque !) et la délicieuse Gisèle Préville. Madeleine Suffel, dans un de ces mille et un rôles de bonniche, est comme d'habitude, et en six lignes à dire, crevante.

Le film vaut-il d'être vu tout de même ? Oui : Corinne Luchaire !

[Image: moguy38prison26.jpg]

Social melodrama with a message: love and understanding are better than brute force and hatred. Well… The film is worth the admission price mainly because the beautiful and very good and modern young female lead, Corinne Luchaire.

Ah, le film a été tourné aux studios Nicea-Film de Saint-Laurent-du-Var.

Un seul véhicule digne d'être retenu, la Peugeot.

On voit tout de même une… "boulangère" est-ce ainsi qu'on appelle ça ?

[Image: moguy38prison14.jpg]
[*] 003307

… un train et un autocar juste après,

[Image: moguy38prison15.jpg]

… et des pompiers dans la nuit,

[Image: moguy38prison24.jpg]
[*][*] 01:23:25, malheureusement leur camion est inidentifiable.

DidierF FR

2015-10-20 02:29

Quote

Le film semble avoir eu une diffusion plutôt large au moment de sa sortie (voyez les titres, je n'ai retenu que les sorties des années 38 et 39).

On apprend sur sa page fr.wiki qu'il a connu une version anglaise tournée en 38, Prison Without Bars, dirigée par Brian Desmond Hurst, avec Corinne Luchaire conservant son rôle.

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising