[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Hoodoo for Voodoo; Assassins; L'opération Corned Beef; バッテリー; ハチミツとクローバー; عروس خوش قدم‏; 七月; زن ها فرشته اند; ; Animal Control; Not Dead Yet; The Conners; Abbott Elementary; The Tourist; Official Denial; (more...)

Port du désir, Movie, 1955 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Mädchen verschwinden (Australia)
  • De haven der begeerten (Flemish title) (Belgium)
  • Le port du désir (French title) (Belgium)
  • Porto do Prazer (Brazil)
  • Hafen des Verlangens (Germany)
  • Marseille (Finland)
  • Porto Proibito (Italy)
  • Port pragnien (Poland)
  • Lidelsernas hamn (Sweden)
  • House on the Waterfront (USA)


Where to find this title?

Watch or buy this title - Powered by JustWatch

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-03-06 18:20

Allez, tiens, après L'épave, voyons encore une histoire marseillaise de scaphandriers.

[Image: vlcsnap-2015-03-06-03h55m59s33.jpg]
est un film d'Edmond T. Gréville (Le triangle de feu, Menaces, Noose, L'envers du paradis, ...).

Le scénario et les dialogues sont de Jacques Viot, les (très belles) images d'Alekan, la musique de Kosma, et les prises de vue sous-marines, car il y en a ici aussi, sont de Louis Malle, mais voui !

Une jeune fille (Andrée Debar) cherche dans les bas-fonds de Marseille et autour du port sa sœur disparue. La cause de tout, c'est l'ignoble Jean-Roger Caussimon.
[Image: vlcsnap-2015-03-06-05h42m58s252.jpg]

Heureusement, elle trouvera sur son chemin un Jean Gabin en capitaine breton très paternel…

« Quel pays qu't'es ?
— St-Nazaire.
— Tes parents, qu'est-ce qu'ils font ?
— Ils sont morts. Mon père était marin.
— Péri en mer ?
— Oui.
— Mais nom de Dieu mais qu'est-ce t'es venue foutre ici ?
— Je cherche quelqu'un…
[Image: vlcsnap-2015-03-06-04h31m39s41.jpg]
(Paf !)
— Ben tu l'as trouvé, tiens. C'est d'la part des inscrits maritimes, ça. »

… et l'amour, en la personne de Michel (Henry Vidal), scaphandrier dragueur qui heureusement s'amende.
[Image: vlcsnap-2015-03-06-05h26m45s5.jpg][Image: vlcsnap-2015-03-06-05h26m52s73.jpg]

Bref, c'est un drame et un film d'action teinté d'humour.

Pour ce faire, Gréville a utilisé des caractères marqués, dont l'incroyable Édith Georges
[Image: vlcsnap-2015-03-06-05h20m46s249.jpg]
qu'ici comme ailleurs (je le prouverai bientôt) j'ai toujours vu dansant à poil.

Et l'association de seconds rôles parisiens et marseillais
[Image: vlcsnap-2015-03-06-04h15m28s184.jpg][Image: vlcsnap-2015-03-06-05h19m40s217.jpg]
(René Sarvil et Robert Berri, Jean Panisse et Blavette)
ajoute une touche pittoresque et réaliste.

On trouve encore Berval, Leopoldo Francès, Ardisson, Gaby Basset (impec), Jacques Dynam, l'hilarant duo Jacky Blanchot et Julien Maffre, et Yoko Tani pour une brève mais remarquable apparition :
[Image: vlcsnap-2015-03-06-04h28m14s60.jpg]

Bon, n'exagérons rien : s'il y a nettement plus d'argent ici et de savoir-faire, probablement, que dans L'épave, l'action, quoique bien mise en scène, n'est guère réaliste. Ce n'est pas un chef-d’œuvre mais l'occasion d'un très agréable moment.

Hop, un petit portrait de groupe :
[Image: vlcsnap-2015-03-06-04h56m15s90.jpg]

Drama with a touch of humour for this acton flick made in Marseille. Note for the amateurs: we have here a lot of scenes in the port and on the sea, and even under, since professional divers are involved in the script.
[Image: vlcsnap-2015-03-06-04h35m50s167.jpg]

[Revu le film, avec d'autant plus de plaisir qu'il était cette fois complet - il manquait 6 minutes lorsque je le vis et désossai la première fois ; j'en ai profité pour refaire les chronos et mettre des photos un peu meilleures, puisque j'ai une version d'un peu meilleure qualité. 08/02/21]

-- Last edit: 2021-02-08 01:33:47

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising