[ Se connecter ]

Publicité

Dernières fiches de films complétées

Shakugan no Shana III: Final; Strippers from Another World; Quando dico che ti amo; Krasotka!; The Devil Plays; Believe Me: The Abduction of Lisa McVey; The Rainbow; Antarctica; Dreaming of Joseph Lees; Pursuit; The 10 Year Plan; Sharkenstein; Runaway; Lassiter; Sat yip wong dai; (plus...)

Lumière d'été, Film, 1943 IMDB

Images fournies par : DidierF

Options d'affichage:

Titres alternatifs :

  • De maalstroom der driften (Belgium)
  • Le tourbillon des passions (Belgium)
  • Wetterleuchten (Germany)
  • Suudelma pimeässä (Finland)
  • Carnaval zonder masker (Netherlands)
  • Blaski lata (Poland)
  • Bergtagen (Sweden)

Commentaires sur ce film

Voir tous les commentaires à propos de ce film et de ses véhicules

AuteurMessage

DidierF FR

2014-03-28 02:52

Quote

[Image: vlcsnap-2013-11-30-02h31m19s110.jpg]
un film de Jean Grémillon,

avec Madeleine Renaud et Paul Bernard,
[Image: vlcsnap-2013-11-30-02h22m59s212.jpg]

Madeleine Robinson,
[Image: vlcsnap-2013-11-30-03h58m59s147.jpg]

Pierre Brasseur et Georges Marchal.

Et Blavette, Aimos, Jane Marken, etc.

Malgré le scénario et les dialogues de Prévert, bardés de ses habituels clichés (gimmicks verbaux, amoureux isolés dans la foule, désespoir alors que la fête costumée bat son plein) qui annoncent Les enfants du paradis (un film qui ne sera pas sur IMCDb), le film reste très visible grâce essentiellement à l'image et au rythme qu'impose Grémillon.

[Image: vlcsnap-2014-03-28-00h37m58s224.jpg]

Incidemment on y trouve peut-être plus d'une référence à Metropolis.

Une pompe ou un générateur,
[Image: vlcsnap-2013-11-30-03h18m52s203.jpg]

une voie ferrée métrique,
[Image: vlcsnap-2013-11-30-13h10m03s127.jpg]

et l'amour qui triomphe à la fin :
[Image: vlcsnap-2014-03-28-02h32m20s73.jpg]

Et une salade de bagnoles pour moi. Je vais être obligé de soumettre quelques approximations, on essaiera de se dépatouiller ensuite.

A mess of mostly US cars in this movie, that we'll try to tide up. The movie by itself is still very watchable and is one of the great achievements of French cinema during WWII.

Ajouter un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire...

Publicité